Le secret d’une architecture durable… depuis 2000 ans

Dans la catégorie « ils ont 2000 ans mais ils peuvent toujours apprendre des choses à notre époque », je vous livre un petit article publié sur le site de « La Libre Belgique » aujourd’hui. Si vous vous demandez pourquoi les constructions romaines tiennent toujours aussi bien deux millénaires après leur édification, des scientifiques modernes viennent de découvrir le secret de composition du ciment utilisé à l’époque, et qui présente d’étonnantes propriétés de solidité et de stabilité.

La suite sur ce lien.

En guise d’illustration, l’une des plus spectaculaires constructions qui nous soit parvenue du temps des Romains : le Panthéon de Rome, avec sa coupole de béton de 43,3 mètres de diamètre. Toujours intacte…

Rome, le Panthéon

Publicités
Catégories : le latin et l'Antiquité dans les sciences et les technologies | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :