Pour les explorateurs d’épitaphes, des photos plus larges de vos textes

Les élèves de troisième commencent l’année par un sujet un peu particulier : les inscriptions funéraires. Je leur ai soumis trois textes sous forme brute, c’est-à-dire qu’ils diposent de la seule photo de l’inscription et, bien sûr, du vocabulaire nécessaire. Je vous offre ici les photos des incriptions en question : pour les traducteurs, vous pouvez zoomer autant que vous voulez, même si les photos reproduites sur les documents que vous avez reçus devraient largement suffire…

  • La première (la plus facile) est en marbre, a été trouvée à Rome et date de la seconde moitié du Ier siècle :

  • La deuxième, un peu plus complexe, est gravée sur la même matière et provient du même endroit, mais date de la fin du IIème siècle :

  • La troisième, plus longue et plus difficile, vient de chez nous, puisqu’il s’agit d’une épitaphe trouvée à Arlon (ou plutôt, dans ce cas-ci, de sa reproduction) datée du IIIème siècle :

Pour les curieux, elles sont toutes visibles aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles, au Cinquantenaire. Les deux premières sont situées dans la partie « Antiquité » du musée, au rez-de-chaussée (à droite après la maquette de Rome). La troisième est exposée dans la partie « archéologie nationale ».

Publicités
Catégories : ... pour mieux comprendre les textes et leurs auteurs, des ressources... | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :